Wiki Crossroads
Advertisement

La loi Rappaport est une loi du MACUSA ayant pour but d'établir une ségrégation absolue entre les sorciers américain et les non-maj's. Elle a été abrogée en 1965.

Origine.

En 1790, le MACUSA est dirigé par Emily Rappaport. C'est sous son mandat qu'a eu lieu la plus grosse infraction au Code International du Secret Magique.

Une sorcière du nom de Dorcus Douzebranches, folle amoureuse d'un Non-Maj', dévoile le secret de l'existence de la Magie à son bien aimé nommé Bartholomé Bellebosse, qui s'avère être descendant d'un Ratisseur. Convaincu du danger que représentent les sorciers, Bartholomé fait en sorte d'avertir le plus grand nombre de Non-Maj' de l'existence de cette communauté. Le jeune homme s'emporte, obnubilé par son désir de dévoiler la sorcellerie au grand jour et attaque avec certains de ses amis le quartier général du MACUSA. Malheureusement, il tire sur un groupe de personnes n'étant que de simple Non-Maj's.

Par la suite, Emily Rappaport a beaucoup du mal à réparer les dégâts causés et est contrainte d'avouer à la Communauté magique internationale que tous les Non-Maj's impliqués n'ont pas tous eu la mémoire effacée vu leur trop grand nombre et de la difficulté de savoir qui était réellement informé ou non.

Suite à ces événements désastreux pour le MACUSA, Emily Rappaport décide d'imposer une ségrégation stricte entre les sorciers et les Non-Maj's. Tout sorcier violant cette loi en sympathisant, fréquentant ou épousant un Non-Maj' était sévèrement sanctionné. Les rapports entre les deux communautés étaient limités au minimum et autorisés uniquement dans le cadre des activités quotidiennes.

Conséquences.

Cette loi eut pour impact de différencier encore plus la culture entre les communautés magiques américaines et européennes et de forcer les sorciers à vivre dans le plus grand secret.

Advertisement