Wiki Crossroads
Advertisement

Un elfe de maison, parfois simplement appelé elfe, est une créature magique faisant office de serviteur dans le monde des sorciers.

Ils ont une espérance de vie bien plus longues que celle des sorciers.

Caractéristiques.

Apparence.

Les elfes de maison sont des créatures humanoïdes de petite taille pouvant aller de soixante à quatre-vingt-dix centimètres de haut. Ils sont généralement maigres et ont des bras et des jambes grêles. Leur tête, surdimensionnée par rapport à leur corps, est dotée de grands yeux globuleux et d'oreilles semblables à celles d'une chauve-souris.

Il est très difficile, d'un point de vue physique, de différencier un mâle d'une femelle : bien que la voix d'un elfe mâle soit déjà grêle, celle encore plus aiguë d'une femelle est la seule chose qui permet de les différencier.

Leur nez peut être long, crochu ou en forme de groin et la couleur pâle de leur peau peut être rose, verte ou jaune.

Ils ne s'habillent que de vieux bouts de tissus tels que des vieilles serviettes ou taies d'oreilles usées, en signe de servitude. Lorsqu'ils sont affranchis de leur maître, les elfes de maison sont libres de s'habiller différemment mais ne semblent pas avoir connaissance des convenances vestimentaires.

Comportement.

La nature des elfes de maison fait qu'ils sont profondément dévoués à leur maître, bien que leur allégeance soit plus liée à l'habitation où ils servent qu'à ses occupants.

Certaines lois magiques font que les elfes sont obligés de se soumettre aux ordres de leur maître et qu'ils leur est interdit (voire impossible) de manquer à leur devoir de serviteur. Lorsqu'il échouera dans son rôle de servant, un elfe aura le réflexe de s'auto-punir par des châtiments corporels à moins que celui qu'il sert ne s'en charge lui-même. Ces punitions peuvent être très légères tout comme elles peuvent être particulièrement violentes, la cruauté des châtiments infligés et le degré d'acceptation des erreurs des elfes dépendant de leur maître.

Cependant, lorsqu'un elfe n'apprécie pas son maître, celui-ci peut chercher des failles dans les ordres de son maître afin d'en tirer profit.

Les elfes de maison se reproduisent rarement, et seulement avec l'autorisation de leurs maîtres.

Malgré leur mode de vie difficile, les elfes de maison apprécient leur condition et aiment vivre en esclavage et peuvent aller jusqu'à se sentir insultés lorsque leur maître propose de les payer pour leur travail. À leurs yeux, être libéré constitue la plus grande des humiliations

Pouvoirs.

Les elfes disposent d'une magie puissante et différente de celle des sorciers, ce qui peut leur permettre de transplaner dans des endroits auquel des sorciers seraient incapable d'accéder par la même méthode. Bien qu'elle soit généralement utilisée pour le ménage ou la cuisine, leur magie peut être utilisée dans d'autres domaines comme pour se défendre ou pour attaquer d'autres créatures.

Néanmoins, il est interdit à un elfe d'utiliser la magie sans l'autorisation de son maître. Comme pour toute créature magique, la magie peut être plus facilement apprivoisée et utilisée à l'aide d'une baguette magique mais les connaissances magiques des elfes de maison leur permet de rivaliser avec les sorciers en terme de puissance magique, voire de les surpasser, sans pour autant avoir besoin d'une baguette.

Conditions de vie.

En raison de leur statut d'esclave, il arrive que les elfes de maison soient traités de façon très brutale et cruelle par leur propriétaire. Jusqu'à la fin du 20ème siècle, les elfes n'ont aucun droit et sont vus comme de simples serviteurs. Bien que ce statut leur convienne, les elfes sont considérés comme des êtres sans importance par certains sorciers qui n'hésitent pas à être cruel et sans cœur envers eux sans exprimer le moindre remord ou en y prenant même plaisir, les accuser de leur propre crime, ou encore de leur faire risquer leur vie sans hésitation. Toutefois, il est impossible d'ordonner à un elfe de se suicider.

Elfes de maisons connus.

Advertisement