Wiki Crossroads
Advertisement

"Pour une baguette invincible, ses différents utilisateurs avaient été vaincus beaucoup trop de fois".
Natalia Lejova parlant des Reliques de la Mort.

La Baguette de Sureau, également appelée le Bâton de la Mort, la Baguette de la Destinée, ou la Baguette de Sambucus  est l'une des trois Reliques de la Mort.

Il s'agit d'une baguette particulièrement puissante qui a appartenu à de nombreux mages noirs et qui est connue pour son histoire particulièrement sanglante, ses admirateurs s'entretuaient au fil des siècles dans l'espoir d'obtenir la baguette qui, selon la légende, aurait été donnée par la Mort elle-même à Antioche Peverell.

Composition.

Bois.

Le sureau est un bois de baguette magique très rare et les baguettes faites de ce bois ont la réputation de porteur malheur. Ces baguettes sont aussi plus difficile à maîtriser que n'importe quelle autre baguette et leurs pouvoirs magiques ont tendance à être bien supérieurs aux autres. Les baguettes en sureau sont plus sensibles que les autres baguettes et ne sont attirées que par les personnes d'exception et n'aiment pas rester en possession d'un sorcier qui n'est pas supérieur à tous ceux qui l'entourent. Les possesseurs d'une baguette en sureau ont toujours de profondes affinités avec les maîtres d'une baguette en sorbier.

Cœur.

Le crin de Sombral est une puissante et délicate substance qui ne peut être maîtrisée que par un sorcier capable de faire face à la mort.

Propriétés.

Sa fidélité à son maître diffère légèrement de celle des baguettes normales. En effet, une baguette aura généralement tendance à être fidèle à son maître et pourra éventuellement accepter qu'un membre de la famille de son maître ou que quelqu'un l'ayant désarmé l'utilise. En revanche, la Baguette de Sureau n'est fidèle qu'à la puissance de son propriétaire, elle changera immédiatement d'allégeance si son maître est vaincu et s'attachera alors au nouveau vainqueur.

Histoire.

Origine.

La légende raconte qu'elle aurait été conçue par la Mort elle-même. Alors que les frères Peverell traversent un pont, la Mort apparaît et propose aux frères d'offrir à chacun ce qu'il désire pour les féliciter de leurs talents de sorciers. L'aîné, Antioche, est le premier à s'avance vers la Mort et lui demande une baguette plus puissante que toutes les autres. La Mort s'approche alors d'un sureau sur la rive, confectionne une baguette à partir de l'une de ses branches et la remet au frère aîné des Peverell. Après s'être éloigné de la Mort, Antioche se rend dans un village dans lequel il avait eu une querelle avec un sorcier et le tue grâce à la baguette. Il se vante de posséder la plus puissante baguette ayant jamais existé, qu'il aurait arraché à la Mort elle-même. Durant la nuit, un autre sorcier se rend dans la chambre d'Antioche, lui vole la Baguette de Sureau et lui tranche la gorge.

Cependant, cette version de l'histoire omet le cœur de la baguette qui est un crin de Sombral et il est donc plus probable que la baguette a été fabriquée par les frères Peverell.

Un passé morcelé.

Ce qu'il advient de la Baguette après que l'assassin d'Antioche Peverell l'ait récupérée est inconnu. La plus vieille source sérieuse permettant d'affirmer qu'un sorcier ait possédé la Baguette concerne Emeric le Mauvais, qui périt rapidement après un duel féroce contre Egbert le Magnifique, qui devint à son tour maître de la Baguette de Sureau, et dont personne ne connaît le destin.

Ce n'est qu'un siècle plus tard qu'apparaît le célèbre mage noir Godelot, qui décrit sa baguette dans son livre Des Grandes Noirceurs de la magie comme sa « plus malfaisante et subtile amie, avec un corps de seureau, qui connaît les voies des grandes noirceurs de la magie. » mais à qui la Baguette sera arrachée par son propre fils Hereward après avoir été enfermé et tué dans sa cave.

La piste de la Baguette est à nouveau perdue jusqu'au 18ème siècle lorsque Barnabas Deverill utilise une baguette qu'il nomme « la Baguette de Sambucus » pour se tailler une réputation de redoutable sorcier. Cependant, Le règne de terreur de Barnabas connaît sa fin lorsque Loxias le tue et s'empare de la Baguette pour la renommer à son tour « le Bâton de la Mort », qu'il emploie pour tuer quiconque lui déplaisait. Ce qui arrive alors à Loxias par la suite est difficile à déterminer car de nombreuses personnes prétendent l'avoir tué, y compris sa propre mère. On raconte que la piste s'arrête avec Arcus et Livius, l'un d'eux ou eux deux ayant pris la Relique à Loxias.

Au vingtième siècle.

Ce qu'il arrive à la Baguette est inconnu, jusqu'à ce Mykew Gregorovitch, un fabricant de baguettes bulgare, commence à répandre la rumeur qu'il possède la Baguette de Sureau afin d'attirer de nouveaux clients dans sa boutique, attirés par l'idée que Gregorovitch étudiait et reproduisait les qualités de la baguette légendaire.

Quelques temps plus tard, Gellert Grindelwald entre par effraction chez Gregorovitch et lance un sortilège de Stupéfixion au fabricant de baguettes lorsque celui-ci vient voir ce qu'il se passe. Gridelwald garde la Baguette de Sureau pendant plusieurs années.

Advertisement