Wiki Crossroads
Advertisement

Une baguette magique , plus communément appelée baguette, est un objet composé de deux éléments variables qui sont un bois provenant généralement d'un arbre ainsi que de ce que l'on appelle le cœur de la baguette, qui peut venir de diverses créatures magiques.

C'est un outil utilisé par les sorciers et sorcières pour affûter leurs sortilèges et obtenir de meilleurs résultats lorsqu'ils emploient la magie.

Histoire.

L'origine des baguettes magiques date d'il y a plus de deux mille ans et sont originaires d'Europe. À l'époque, les baguettes rudimentaires confectionnées par les sorciers n'étaient que d'une efficacité relative, les véritables artisans de baguettes magiques n'étant que très rares. Au fil des siècles, les connaissances des fabricants sur les baguettes magiques se sont développées et ont permis de toujours améliorer la conception des baguettes et ainsi en garantir une meilleure utilisation.

En Amérique du Nord, les baguettes magiques ont été importées par Isolt Sayre au cours du 17ème siècle.

Généralité.

Utilisation.

Une baguette est un objet magique utilisé pour canaliser et centraliser les pouvoirs magiques de son utilisateur pour que ce dernier puisse obtenir de meilleurs résultats lors du lancement d'un sort.

Bien que certains sorciers soient capables de lancer des sortilèges sans baguette magique, une baguette est toujours nécessaire pour qu'un sorcier soit capable d'utiliser le maximum de ses capacités.

Possession.

La majorité des sorciers achètent leur baguette à l'âge de onze ans avant de commencer leur éducation magique. Dans certains cas, il arrive que la baguette d'une personne vienne d'un membre de sa famille, pour des raisons sentimentales ou financières. Le coût d'une baguette varie selon sa composition, certaines étant plus rare que d'autres. La baguette d'un sorcier peut lui être confisquée pour diverses raisons.

Sensibilité.

Bien que considérées comme de simples outils pour les sorciers, les baguettes sont dotés d'une véritable personnalité qui est influencée au cours de leur création par le bois et le cœur qui la composent.

Cette sensibilité rend parfois la baguette capable d'agir par elle-même en lançant par exemple un éclair sur celui ou celle qui tente de la voler ou en refusant de fonctionner si quelque chose lui déplaît. Cette quasi-conscience permet à la baguette de choisir elle-même son sorcier et ainsi de pouvoir mieux fournir ses capacités puisque la baguette se sentira plus à l'aise dans les mains d'un sorcier plutôt qu'un autre. Bien que chaque baguette ait des préférences différentes, elle cherchera généralement à s'accorder avec un sorcier dont la personnalité est semblable à la sienne.

Dans certains cas, il arrivera même que la baguette vieillisse au même rythme (voire plus vite) que son maître et finisse par se faner, jusqu'à ne plus pouvoir lancer le moindre sort.

Conquête.

Bien que bon nombre de baguettes soient considérées comme fidèles à leur maître, il arrive que certaines d'entre elles décident de vouer une allégeance à un autre sorcier en même temps ou à la place du sorcier qu'elles avaient choisi à l'origine. Ceci peut se faire lorsque le sorcier est vaincu, c'est à dire en le tuant ou en le désarmant contre sa volonté. La réaction qui suit dépend grandement de la baguette et plus particulièrement du bois qui le compose. En effet, certaines baguettes resteront loyale à leur premier maître quoi qu'il arrive tandis que d'autres seront plus enclines à changer de maître, voir même à délaisser totalement ce dernier pour se tourner vers quelqu'un de plus puissant.

Composition.

Bois.

Peu d'arbres sont constitués d'un bois dont la qualité est suffisante pour permettre la fabrication d'une baguette. Plusieurs années d'expérience sont nécessaires à un fabricant de baguettes pour déterminer quels arbres sont capables de produire le bois idéal à la conception d'une baguette, bien que la présence d'un Botruc dans ses branches puisse faciliter le travail, ces créatures ne nichant jamais dans des arbres ordinaires. Le bois est l'élément d'une baguette qui donne la personnalité de cette dernière, lui faisant préféré certaines capacités ou traits de personnalité de la sorcière ou du sorcier que la baguette choisira.

Les bois de baguette connus, et leur réputation, sont les suivants :

  • Acacia : difficile à utiliser, très sélectif du sorcier qu'il choisit et préfère les sorciers doués. Une baguette en bois d'acacia refuse de fonctionner pour quelqu'un d'autre que son maître.
  • Acajou : efficace pour la métamorphose.
  • Amourette
  • Aubépine : assez contradictoire, peu autant exceller dans les sorts de guérisons que dans les maléfices, convient aux sorciers de nature conflictuelle.
  • Aulne : bois très rigide qui aime les sorciers au tempérament opposé au sien, très bien adapté aux sortilèges informulés.
  • Bouleau
  • Cèdre : synonyme de force de caractère et de loyauté.
  • Cerisier : possède un pouvoir mortel, nécessite une maîtrise de soi et une force mentale exceptionnelle.
  • Charme : raffiné et sensible, choisit les sorciers passionnés.
  • Châtaignier : bois au caractère changeant, très influencé par le cœur avec lequel il compose une baguette et par la personnalité de son propriétaire.
  • Chêne blanc : loyal, exige force, courage et fidélité de la part de son sorcier et s'associe bien aux sorciers dotés d'une puissante intuition et d'une grande affinité avec la nature.
  • Chêne rouge : idéal pour le duel, aime les sorciers rapides, convient parfaitement aux sorciers à l'esprit vif et adaptable.
  • Cornouiller : bois espiègle et malicieux qui est affilié aux sorciers pouvant les amener dans de nombreuses situations amusantes ou excitantes, produit des baguettes plutôt bruyantes.
  • Cyprès : associé à la noblesse, convient aux braves et aux audacieux.
  • Ébène : fait pour les propriétaires fidèle à leurs convictions et qui ont le courage d'être eux-mêmes.
  • Épicéa : demande de la poigne et de la conviction de la part de son propriétaire.
  • Érable : aime l'ambition, parfait pour les voyageurs et les explorateurs qui désirent des défis et des changements de décor fréquents.
  • Frêne : entêté comme ses propriétaires, très fidèle et ne fonctionne que très faiblement avec un autre sorcier que celui qu'il a choisit.
  • Hêtre : bénéficie d'une excellente réputation mais demande une certaine sagesse de la part de son possesseur.
  • Houx : un bois rare doté d'un pouvoir protecteur qui aime choisir les sorciers dans des quêtes périlleuses.
  • If : connu pour offrir à son propriétaire un pouvoir de vie et de mort et ne jamais choisir un sorcier médiocre ou timide.
  • Laurier : attiré par les sorciers énergiques, se laisse facilement conquérir si son maître devient paresseux.
  • Lierre
  • Mélèze : parfait pour ceux ayant des talents cachés.
  • Noisetier : est le reflet de l'émotion de son maître, convient mieux aux sorciers capables de maîtriser leurs émotions.
  • Noyer : se retrouve généralement entre les mains d'inventeurs et d'innovateurs, extrêmement docile s'il est maîtrisé.
  • Noyer noir : cherche des sorciers profondément perspicaces et ayant un instinct sûr, devient incapable de fonctionner si son possesseur perd sa sincérité et sa conscience de soi.
  • Orme : attiré par les sorciers affirmés et digne ayant une grande dextérité magique.
  • Peuplier : utile aux sorciers dotés d'une vision morale claire.
  • Pin : apprécie la nouveauté et l'inventivité, très sensible au sortilèges informulés, choisira un sorcier indépendant, curieux, voire mystérieux.
  • Poirier : plutôt résistant, choisit les sorciers bienveillants, généreux et sages.
  • Pommier : peu efficace dans la pratique de la magie noire, plutôt fait pour les personnes ayant des aspirations élevées.
  • Prunellier : bois aussi endurant que l'arbre duquel il provient, idéal pour les duellistes.
  • Rose
  • Roseau
  • Sapin : très résistant, demande une certaine endurance et une certaine détermination de la part de son maître, très pratique pour les sorts de métamorphose.
  • Saule : a des pouvoirs curatifs, idéal pour les sorciers éprouvant un sentiment d'insécurité injustifié et préfère ceux ayant un grand potentiel.
  • Séquoia : attiré par les sorciers naturellement chanceux.
  • Sorbier : idéal pour les sortilèges de défense et de protection, convient aux sorciers à l'esprit clair et au cœur pur.
  • Sureau : aime la puissance, extrêmement difficile à maîtriser.
  • Sycomore : avide de découvertes et d'expériences, désire un propriétaire à son image : curieux, dynamique et aventureux.
  • Tilleul argenté : fait pour les sorciers possédant le don de divination ou de Legilimancie.
  • Tremble : associé à la révolution, parfait pour les sorts de combat et destiné aux duellistes accomplis.
  • Vigne : choisit un maître qui a des objectifs élevés qui étonne souvent ceux qui pensent le connaître.

Cœur.

Le cœur d'une baguette est l'élément qui influence le plus sa puissance et ses capacités. Les cœurs de baguette sont très variés et peuvent provenir de n'importe quelle créature magique mais on remarquera que certains cœurs seront toujours plus puissants que d'autres. Un sorcier peut choisir le cœur qui composera sa baguette, ce qui aurait pour effet de considérablement réduire la puissance de la baguette. Il peut arriver que le cœur d'une baguette ne provienne pas d'une créature mais d'une plante magique, ce qui ne fait que réduire d'autant plus ses effets.

Les cœurs de baguette connus, et leur réputation, sont les suivants :

  • Cheveu de Vélane : donne un mauvais caractère à la baguette.
  • Corail.
  • Corne de Basilic.
  • Corne de Jackalope.
  • Corne de Serpent cornu.
  • Crin de Kelpy : peu puissant.
  • Crin de licorne : très fidèle, peu puissant mais rarement sujet à des blocages ou a des fluctuations.
  • Crin de Sombral : considéré comme digne des sorciers ayant vaincu la mort.
  • Épine de monstre du Fleuve Blanc : produit des sortilèges puissants et élégants.
  • Moustache de Fléreur : peu puissant.
  • Plume d'oiseau-tonnerre : extrêmement puissant mais difficile à manier.
  • Plume de phénix : offre un large éventail de capacités magiques.
  • Poil de rougarou.
  • Moustache de troll.
  • Poil de womatou.
  • Tige de dictame : peu puissant.
  • Ventricule de dragon : puissant et facilite l'apprentissage de sortilèges mais est souvent générateur d'accidents.
  • Ventricule de Snallygaster.

Longueur et souplesse.

La longueur d'une baguette dépend du sorcier qu'elle choisit et sera proportionnelle à celui-ci. Cependant, les baguettes les plus longues auront aussi tendance à être plus attirées par les personnalités fortes et pratiquant une magie de grande ampleur. Les majorité des baguettes mesurent de 22 à 35 centimètres. Il arrive que la carrure d'une personne nécessite une baguette exceptionnellement plus longue que la moyenne, c'est c'est souvent le cas pour les demi-géants qui ont besoin d'une baguette adaptée à leur taille dépassant de loin celle de la plupart des autres sorcières et sorciers. En revanche, une baguette plus courte ne sera pas forcément adaptée à un sorcier de petite taille, les baguettes les plus courtes étant généralement plutôt destinées aux personnes dont la personnalité présente une déficience.

L'épaisseur de la baguette, quant à elle, indiquera le style de magie que son propriétaire préfère effectuer, les baguettes les plus fines étant plus douées dans les sortilèges élégants et raffinés.

La flexibilité ou la rigidité d'une baguette se caractérise généralement par la capacité de son maître à s'adapter et à s'ouvrir au changement.

Advertisement